Explore Tanzania's Gombe National Park through the eyes of Dr. Jane Goodall

Thursday, October 30, 2014 | 5:55 PM

In July 1960, Dr. Jane Goodall stepped off the boat in what is now Gombe National Park, Tanzania with a pair of second-hand binoculars and a notepad. She was 26 years old, and was there to observe and record the behavior of chimpanzees in the wild. This summer, after four planes and a boat ride, I took my first (wobbly) steps onto the shores of Lake Tanganyika. I was about to walk the same paths that Dr. Goodall tread to do her groundbreaking research into the lives of chimpanzees. And now—thanks to a Google Maps partnership with the Jane Goodall Institute and Tanzania National Parks—so can you.




We were invited to Gombe National Park to capture a record of this historic place, where today the Jane Goodall Institute manages the longest-running chimpanzee research study in the world. It was here that Dr. Goodall first witnessed chimpanzees fishing for termites using a blade of grass as a tool to dig them out of their mounds. Using tools was an act previously believed to be unique to humans. Her observations revolutionized our understanding of chimpanzees—animals that share 98 percent of our DNA—and redefined the very notion of “human.” More than 50 years later, protecting chimpanzees and their habitat is central to the mission of the Jane Goodall Institute (JGI).



Pushing through the brush, carrying the Street View Trekker, we collected thousands of 360 degree images along the narrow paths of the park to share with the world. We first stopped at a location Jane calls “The Peak”—her favorite vantage point. I could imagine her looking out over the canopies, peering tirelessly through her binoculars, writing in her notebook, and observing these beautiful animals as they swung through the trees.



In the spirit of preservation, the Institute plans to use Gombe Street View as a unique archive of this special place, available to future generations of researchers. This imagery complements JGI’s current monitoring efforts using satellite imagery and mapping to protect 85 percent of the remaining chimpanzees in Africa. Young people will also be inspired to explore the wild through the 360 degree imagery as part of JGI’s educational program, Jane Goodall's Roots and Shoots.

This Street View collection is our small contribution to the already rich legacy of science and discovery at Gombe. Wherever you are, take a moment to experience what it’s like to be Jane for a day: peek into her house, take a dip in Lake Tanganyika, spot the chimp named Google and try to keep up with Glitter and Gossamer.

We hope you enjoy exploring this living laboratory for yourself!

Special thank you to Dr. Jane Goodall, Dr. Lilian Pintea, Bill Wallauer, Dr. Anthony Collins and many more members of the Jane Goodall Institute in the United States and Tanzania, as well as TANAPA, for all of the knowledge and time they contributed to this project.

Posted by Allie Lieber, Program Manager, Google Earth Outreach



 ====



Explorez le Gombe National Park à travers les yeux de Dr. Jane Goodall

En juillet 1960, Dr. Jane Goodall débarqua sur ce qui s'appelle aujourd'hui le Parc national de Gombe en Tanzanie munie d'une paire de jumelles d'occasion et d'un calepin. Alors âgée de 26 ans, elle part observer et enregistrer le comportement des chimpanzés à l'état sauvage. Cet été, après quatre vols en avion et une traversée en bateau, j'ai posé un premier pied (hésitant) sur les berges du lac Tanganyika. J'étais sur le point de fouler les mêmes sentiers que ceux empruntés par le Dr. Goodall lors de son étude pionnière sur la vie des chimpanzés. Et aujourd'hui, grâce au partenariat de Google Maps avec l'institut JaneGoodall et le parc natonal de Tanzanie, vous allez vous aussi marcher dans ses pas.

Nous avons été invités par le parc national de Gombe pour faire des enregistrements sur ce lieu historique où l'Institut Jane Goodall mène aujourd'hui la plus longue étude jamais entreprise sur les chimpanzés. C'est là que le Dr. Goodall observa pour la première fois des chimpanzés attraper des termites avec une lame en verre qu'ils utilisent comme outil pour gratter dans les termitières, alors que l'outil était considéré jusqu'alors comme l'apanage de l'être humain. Ses observations ont révolutionné notre compréhension des chimpanzés, des animaux qui partagent 98 % de notre ADN, et redéfini la notion même d'être humain. Plus de 50 ans plus tard, la protection des chimpanzés et de leur habitat reste au cœur de la mission de l'Institut Jane Goodall (JGI).

En se frayant un chemin à travers les branchages, nous avons collecté, à l'aide du Trekker Street View, des centaines d'images à 360° le long des sentiers du parc dans le but de les partager au monde entier. Nous avons fait notre première halte à l'endroit que Jane avait baptisé “Le Pic” et qui était son point de vue préféré. Je l'imaginais surplombant du regard les canopées, en train de scruter inlassablement le paysage à travers ses jumelles, de prendre des notes et d'observer ces magnifiques animaux se balançant d'arbres en arbres.

Dans un souci de préservation, l'Institut veut utiliser le Street View de Gombe pour constituer des archives exceptionnelles de ce lieu si spécial, à la disponibilité des futures générations de chercheurs. Cette banque d'images vient compléter les opérations de surveillance menées par le JGI à l'aide d'image satellite et de cartographie dans le but de protéger 85 % des chimpanzés qui vivent encore en Afrique. L'exploration de ce milieu sauvage grâce à ces images à 360 °sera aussi propice à éveiller la curiosité des jeunes générations, au travers du programme éducatif du JGI, Jane Goodall's Roots and Shoots.

Cette collection d'images Street View constitue notre petite contribution à la recherche scientifique et aux riches connaissances accumulées sur Gombe. Où que vous soyez, prenez le temps de vous glisser dans la peau de Jane pendant une journée : jetez un œil dans sa maison, piquez une tête dans le Lac Tanganyika, localisez le chimpanzé appelé Google et tentez de suivre Glitter et Gossamer.

Nous espérons que vous avez pris plaisir à explorer ce laboratoire vivant !

Un grand merci au Dr. Jane Goodall, Dr. Lilian PinteaBill Wallauer,au Dr. Anthony Collins et à bien d'autres membres de l'Institut Jane Goodall aux Etats-Unis et en Tanzanie, ainsi qu'à TANAPA, pour le temps consacré et les informations fournies qui ont permis de mener à bien ce projet.

Publié par Allie Lieber, Program Manager, Google Earth Outreach

Introducing the Google News Publisher Center

Friday, October 24, 2014 | 11:18 AM

If you're a news publisher, your website has probably evolved and changed over time -- just like your stories. But in the past, when you made changes to the structure of your site, we might not have discovered your new content. That meant a lost opportunity for your readers, and for you. Unless you regularly checked Webmaster Tools, you might not even have realized that your new content wasn’t showing up in Google News. To prevent this from happening, we are letting you make changes to our record of your news site using the just launched Google News Publisher Center.

With the Publisher Center, your potential readers can be more informed about the articles they’re clicking on and you benefit from better discovery and classification of your news content. After verifying ownership of your site using Google Webmaster Tools, you can use the Publisher Center to directly make the following changes:

  • Update your news site details, including changing your site name and labeling your publication with any relevant source labels (e.g., “Blog”, “Satire” or “Opinion”)
  • Update your section URLs when you change your site structure (e.g., when you add a new section such as http://example.com/2014commonwealthgames or http://example.com/elections2014)
  • Label your sections with a specific topic (e.g., “Technology” or “Politics”)
Whenever you make changes to your site, we’d recommend also checking our record of it in the Publisher Center and updating it if necessary.

Try it out, or learn more about how to get started.

We’d love to hear from you about what works well and what doesn’t. Ultimately, our goal is to make this a platform where news publishers and Google News can work together to provide readers with the best, most diverse news on the web.

Posted by Eric Weigle, Software Engineer


====  


Présentation du centre des éditeurs de Google Actualités

Si vous êtes éditeur d'actualités, votre site Internet a probablement évolué avec le temps, tout comme les informations que vous y publiez. Or par le passé, lorsque vous apportiez des modifications à la structure de votre site, Google n'avait pas forcément donné de visibilité à votre nouveau contenu. Ce qui représentait une opportunité manquée pour vos lecteurs comme pour vous. A moins d'aller vérifier régulièrement vos outils de Webmaster, vous ne vous étiez peut-être même pas rendu compte que votre nouveau contenu n'apparaissait pas dans Google Actualités. Pour éviter que cela ne se produise, Google vous permet désormais d'aller modifier la fiche de votre site d'actualités, grâce au tout nouveau Centre des éditeurs Google Actualités.

Avec le Centre des éditeurs, vos lecteurs potentiels auront plus d'informations sur les articles qu'ils veulent consulter, et vos nouveaux contenus bénéficieront de plus de visibilité et d'un meilleur classement. Une fois la propriété de votre site vérifiée à l'aide les outils Webmaster de Google, vous pouvez utiliser le Centre des éditeurs pour apporter directement les changements suivants :
  • Mise à jour des informations relatives à votre site d'actualités, notamment le nom de votre site et le libellé de vos contenus en utilisant des libellés source appropriés (par ex., “Blog”, “Critique” ou “Opinion”)
  • Mise à jour des URL de vos rubriques lorsque vous modifiez la structure de votre site (par ex., si vous ajoutez une nouvelle section telle que http://example.com/2014commonwealthgames ou http://example.com/elections2014)
  • Rubriquage de vos contenus dans des domaines spécifiques (par ex., “Technologie” ou “Politique”)
Chaque fois que vous modifiez votre site, nous vous recommandons de vérifier également la fiche qui lui est associée dans le Centre des éditeurs et de la mettre à jour si nécessaire.

Essayez-le ou renseignez-vous pour savoir comment faire ses premiers pas avec Google Actualités.

Nous serions ravis d'avoir votre avis sur ce qui marche et ce qui ne marche pas. Notre objectif est de proposer une plateforme où cohabitent les actualités des éditeurs et celles de Google pour offrir le meilleur des actualités sur Internet en termes de contenus et de diversité.

Publié par Eric Weigle, ingénieur logiciel.

Growing the User Experience Community in Sub Saharan Africa

Thursday, September 4, 2014 | 10:29 AM

Are you intrigued by the rapidly-growing world of user experience design? Do you wonder how good design can gain users for your technology/software products? Are you passionate about giving your users the experience they deserve? Are you looking to meet and connect with other design enthusiasts? Yes? Then please read on.

At Google, user experience is central to everything we do. Indeed the top thing on our list of ten things we know to be true is: “Focus on the user and all else will follow.” This is a principle we embrace in product design as we look to build products and services that appeal to users all over the world.

We believe that an Internet made up of websites and applications designed with the user in mind will lead to a better experience overall for users, regardless culture, language, location, or how they access the internet, thus resulting in a thriving technology community. This is why we recently made available a number of resources dedicated to enabling designers and software developers learn and explore with Google on our journey to a more user-friendly web.

These resources include:

  • google.com/design : A one stop shop for Google design guidelines, downloadable resources and short video tutorials. It includes loads of information on Material Design, a new unified system of visual, motion, and interaction design (inspired by tactile materials, such as paper and ink) that adapts across different devices. 
  • Web fundamentals for developers: A place where software developers can get best practices for modern web development and download the web starter kit that allows them start creating new sites in minutes that follow all of our best practice guidance for all device types. 
  • Android design guidelines: The site for Android designers and developers where you can learn how to ensure that your users have a truly world class experience when they use your app. It now includes a special preview section on material design for Android L developer preview.

And now the good news!
This October, designers from our UX team at Google will be visiting Sub-Saharan Africa to conduct a 2-day, hands-on user experience masterclass in Cape Town, Nairobi and Lagos. Attendees at the masterclass will learn the process of taking an idea from concept to launch, including sketching, user testing, prototyping, and the importance of making continuous improvements to keep your users engaged and satisfied. The masterclass will cover interaction and visual design patterns including Material Design. The masterclass will be conducted in collaboration with Flow Interactive (Cape Town), the iHub (Nairobi) and the Pan Atlantic University (Lagos).

This masterclass is suitable for anyone with a passion for creating outstanding user experiences, regardless of whether you are a software developer, product manager, web designer or user experience designer. If you will be in any of the above cities early in October then you should consider applying for one of the limited seats at the Google User Experience Masterclass using the following links for Lagos, Cape Town and Nairobi. Applications close on September 22nd 2014

Chukwuemeka Afigbo, Program Manager, Developer Relations


====  


Développement d'une communauté axée sur l'expérience utilisateur en Afrique subsaharienne

Vous êtes intrigué par l'essor rapide de l'univers de la conception de l'expérience utilisateur ? Vous vous demandez comment une conception mûrement réfléchie pourrait faire de nouveaux adeptes de votre technologie/vos produits logiciels ? Vous êtes désireux de procurer à vos utilisateurs l'expérience qu'ils méritent ? Vous cherchez à rencontrer et établir des relations avec d'autres passionnés de conception ? Dans ce cas, nous vous invitons à lire ce qui suit.

Chez Google, l'expérience utilisateur est au cœur de chacune de nos actions. En effet, le précepte qui arrive en tête de notre liste des dix certitudes que nous avons est : « Recherchez l'intérêt de l'utilisateur, le reste suivra ». C'est un principe que nous adoptons dans la conception de nos produits et services lorsque nous cherchons à les rendre séduisants aux yeux des utilisateurs du monde entier.

Nous sommes convaincus qu'un réseau Internet fait de sites Web et d'applications conçus en plaçant l'utilisateur au centre des préoccupations donnerait lieu à une meilleure expérience globale pour les utilisateurs, quels que soient leur culture, langue, localisation ou mode d'accès à Internet, et par là même à une communauté technologique florissante. C'est pourquoi nous avons récemment mis à disposition un certain nombre de ressources vouées à permettre aux concepteurs et développeurs de logiciels d'apprendre et de chercher avec Google à créer un réseau Internet plus convivial.

Parmi elles, citons :
  • google.com/design : il s'agit d'un guichet unique pour les directives de conception de Google, les ressources téléchargeables et les courts tutoriels vidéo. Vous y trouverez de nombreuses informations sur Material Design, un nouveau système unifié de conception visuelle, en mouvement et d'interaction (inspiré de matériaux tactiles, tels que le papier et l'encre) qui s'adapte à différents périphériques. 
  • Fondamentaux du Web pour les développeurs : les développeurs de logiciels peuvent y trouver les meilleures pratiques de développement Web moderne et y télécharger le Kit de Démarrage Web, qui leur permettra de créer en quelques minutes de nouveaux sites respectant tous nos conseils de meilleures pratiques pour les différents types de périphériques. 
  • Directives de conception Android : site dédié aux concepteurs et développeurs Android, où ils peuvent apprendre comment garantir aux utilisateurs de leurs applications une expérience de classe mondiale. Il inclut désormais une section de prévisualisation spéciale consacrée à la conception matérielle pour Android L developer preview.
Passons à présent aux bonnes nouvelles !
Au mois d'octobre de cette année, des concepteurs de notre équipe dédiée à l'expérience utilisateur (UX) chez Google se rendront en Afrique subsaharienne, au Cap, à Nairobi et à Lagos, pour donner un cours magistral de 2 jours sur l'expérience utilisateur pratique. Les participants étudieront le processus consistant à mener une idée du stade du concept à celui de la commercialisation, y compris les croquis, les essais d'utilisateurs, la réalisation de prototypes, et l'importance d'apporter des améliorations continues pour maintenir l'intérêt et la satisfaction des utilisateurs. Le cours abordera les modèles de conception d'interaction et visuelle, notamment Material Design. Il sera dispensé avec la collaboration de Flow Interactive (Le Cap), the iHub (Nairobi) et de l'Université Pan-Atlantique (Lagos).

Ce cours s'adresse à toute personne désireuse de créer des expériences utilisateur d’exception, que vous soyez développeur de logiciels, chef de produit, web designer ou concepteur d'expérience utilisateur. Si vous prévoyez de vous trouver dans les villes ci-dessus début octobre, pensez à réserver votre place (nombre de places limité) pour le Cours magistral Google sur l’expérience utilisateur, en cliquant sur les liens suivants pour Lagos, Le Cap et Nairobi. La date de clôture de réception des demandes est fixée au 22 septembre 2014

Chukwuemeka Afigbo, Responsable Programme, relations avec les développeurs

Calling all Internet policy researchers in Africa

Tuesday, September 2, 2014 | 12:27 PM

Cross-posted from the Google Research Blog

Twice a year, Google’s Faculty Research Awards program seeks and reviews proposals in 23 research areas, assigning to each area a group of experienced Googlers who assess and deliberate over which proposals we should and can fund. With each call for proposals, we receive a wide array of research ideas in fields that fall within the realm of Internet policy.


We would like to share with you the areas of Internet policy in which we are particularly interested to see progress and stimulate further research:
  • Accessibility: Google is committed to supporting research that generates insights about what helps make technology a usable reality for everyone, regardless of cognitive, physical, sensory, or other form of impairment.
  • Access: What policies help bring open, robust, competitive and affordable Internet access to everyone in the world? What are the economic and social impacts of improved Internet access? In particular, what are the emerging impacts of gigabit access networks?
  • Intellectual property (IP) in the digital era: The growth of digital industries has meant that IP law is an increasingly important policy tool governing innovation and economic growth. We would like to better understand how IP legislation can enable new technologies, and what effect different national or regional IP regimes have on innovation, such as the effect of patent litigation on invention, and how copyright exceptions affect the creation of online technologies.
  • Freedom of Expression: As an advocate of freedom of expression on the Internet, Google is interested in research that produces insights into how discourse and expression in the global online (public) sphere happens, and how stakeholders best allow freedom of expression, balance it with other rights and resolve conflicts or interest/disputes.
  • Internet Governance: The Internet is a universal space that many expect to remain open, free, and borderless. Multiple stakeholders (internet companies, governments and civil society) work together to design the governance practices and institutions to maintain order and innovation in the globalInternet ecosystem. We are interested in supporting top researchers who analyze and contribute insights into which practices and institutional structures work and which don’t.
  • Open Standards and Interoperability: Open Standards and interoperability of services are at the core of the Internet’s successful international propagation and usefulness. Google is interested in research that contributes analysis and best practices for standardization and interoperability. Among them we see resource management, access control and authorities for the Internet of Things, as well as questions regarding convergence and security. Also, cloud computing and storage could benefit from open standards that enable interoperability.
Additionally, there are several important research areas like Privacy, Economics and market algorithms, andSecurity, which have a significant policy component but are dealt with as research topics distinct from policy & standards.

Researchers who are interested in applying for a Faculty Research Award can do so twice a year following the instructions laid out on the Google Faculty Research Awards website. The next window for submissions is October 1 to 15. We look forward to your proposals.

Posted by Vint Cerf, VP & Chief Internet Evangelist, Google


====  


Appel à tous les chercheurs spécialisés dans la politique Internet en Afrique

Deux fois par an, le programme Google Faculty Research Awards lance un appel à propositions dans 23 domaines de recherche en attribuant à chaque domaine un groupe de Googlers expérimentés qui évaluent et déterminent quelles propositions nous devrions et pouvons financer. À chaque appel à propositions, nous recevons un large éventail d’idées de recherche dans des domaines ayant trait à la politique Internet.

Nous voudrions vous faire part des domaines que nous souhaiterions plus particulièrement faire avancer et dans lesquels nous aimerions encourager la recherche :
  • Accessibilité : Google s’engage à soutenir les recherches génératrices d’idées en vue de faire de la technologie une réalité utilisable pour tous, indépendamment des déficiences cognitives, physiques, sensorielles ou autres.
  • Accès : Quelles politiques permettent un accès à Internet ouvert et performant à un prix compétitif et abordable pour tous, partout dans le monde ? Quels sont les impacts économiques et sociaux de l’amélioration de l’accès à Internet ? Quels sont notamment les impacts émergents des points d’accès gigabit ?
  • La propriété intellectuelle (PI) à l’ère numérique : Avec le développement des industries numériques, les lois sur la propriété intellectuelle constituent un outil de politique de plus en plus important qui régit l’innovation et la croissance économique. Nous voudrions mieux comprendre dans quelle mesure la législation sur la propriété intellectuelle peut générer de nouvelles technologies, et l’impact que peuvent avoir les différents régimes de PI au niveau national ou régional sur l’innovation, par exemple l’incidence des litiges en matière de brevets sur l’invention et des exceptions au droit d’auteur sur la création de technologies en ligne.
  • Liberté d’expression : En tant que défenseur de la liberté d’expression sur Internet, Google s’intéresse aux recherches qui permettent de comprendre comment le discours et l’expression s’organisent dans la sphère (publique) en ligne mondiale, et comment les différents acteurs garantissent au mieux cette liberté d’expression, en tenant compte des autres droits et comment ils résolvent les conflits d’intérêts/litiges.
  • La gouvernance d’Internet : Internet constitue un espace universel qui, pour beaucoup, doit rester ouvert, gratuit et sans frontières. Des acteurs multiples (les opérateurs Internet, les gouvernements et la société civile) travaillent ensemble pour définir les pratiques de gouvernance et les institutions et maintenir l’ordre et l’innovation dans l’écosystème Internet mondial. Nous voulons soutenir les chercheurs de premier plan qui, par leur expertise, analysent les pratiques et les structures institutionnelles qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas.
  • Normes ouvertes et Interopérabilité : Les normes ouvertes et l’interopérabilité des services sont au cœur de la propagation internationale réussie d’Internet et de son utilité. Google s’intéresse à la recherche qui met l’accent sur l’analyse et les meilleures pratiques en matière de normalisation et d’interopérabilité. Il s’agit notamment de la gestion des ressources, du contrôle d’accès et des autorités en charge de l’Internet des Objets, ainsi que des questions concernant la convergence et la sécurité. De même, l’informatique dématérialisée (cloud computing) et le stockage pourraient bénéficier des normes ouvertes qui permettent l’interopérabilité.
Il existe en outre plusieurs autres domaines de recherche importants tels que la confidentialité, les algorithmes économiques et de tenue de marché et la sécurité, qui présentent une composante politique non négligeable, mais qui sont considérés comme des domaines de recherches distincts de ceux de la politique et des normes.

Les chercheurs qui souhaitent participer au programme Faculty Research Award peuvent le faire deux fois par an en suivant les instructions indiquées sur le site Internet Google Faculty Research Awards. La prochaine période de soumission aura lieu du 1er au 15 octobre. C’est avec beaucoup d’intérêt que nous attendons vos propositions.

Article posté par Vint Cerf, Vice-président et Chef évangéliste de l’Internet, Google

Calling all computer science educators! Apply for a 2015 RISE Award

Wednesday, August 27, 2014 | 10:40 AM

Technology has the power to change the world for the better, but today far too few have access to the education and support they need to become creators, not just consumers. We know that pre-university exposure to Computer Science education is critically important for inspiring kids to pursue a career in computing.

That’s why Google offers the RISE Awards -- grants of $15,000 to $50,000 USD -- to organizations across the globe working to promote access to Computer Science education for girls and underrepresented minorities. Our RISE partners are changemakers: they engage, educate, and excite students about computing through extracurricular outreach.




In 2014, 42 organizations from 19 countries including Ghana, Nigeria and Uganda received RISE Awards—with projects ranging from ICT training in underserved communities in Accra to STEM community outreach programs for girls in Uganda. In April, we brought all of our partners together for a Global Summit that sparked resource sharing and collaboration amongst organizations. You can find out more about our 2014 recipients here.

We’re looking for more partners in 2015. Submit your application by September 30, 2014 in English, French, Japanese, Russian or Spanish. All eligibility information is listed on our website.

Posted by Roxana Shirkhoda, K12/Pre-University Education Outreach



 ====  
 

Appel à tous les formateurs en informatique ! Envoyez votre demande bourse RISE Award 2015 

La technologie a la capacité de changer le monde pour un avenir meilleur. Mais aujourd’hui, Trop peu d’individus a accès à la formation et au soutien nécessaires pour devenir des créateurs et pas seulement des consommateurs. Nous savons que la sensibilisation à l’informatique avant l’université joue un rôle déterminant pour inciter les jeunes à envisager une carrière dans l’informatique.

C’est la raison pour laquelle Google offre les bourses RISE Awards -- d’un montant de 15 000 à 50 000 $ USD -- à des organisations du monde entier dont l’objectif est de promouvoir l’accès à l’enseignement de l’informatique auprès des jeunes filles et des minorités sous-représentées. Les partenaires RISE, par leur action, sont générateurs de changement : ils s’investissent, forment et suscitent l’intérêt des étudiants envers l’informatique au travers d’activités extrascolaires.

En 2014, 42 organisations de 19 pays, parmi lesquels le Ghana, le Nigeria et l’Ouganda ont bénéficié des bourses RISE Awards— pour divers projets allant de cours de TIC dispensés dans les communautés défavorisées d’Accra aux programmes communautaires STEM destinés aux jeunes filles ougandaises. Au mois d’avril, nous avons réuni l’ensemble de nos partenaires lors d’un Sommet mondial. L’idée était de stimuler le partage des ressources et la collaboration. Pour en savoir plus sur les lauréats 2014, cliquez ici.

En 2015, nous recherchons à étendre encore le nombre de nos partenaires. Envoyez votre demande en anglais, en français, en japonais, en russe ou en espagnol, au plus tard le 30 septembre 2014. Retrouvez toutes les informations sur les critères d’admissibilité sur notre site Internet.

Article posté par Roxana Shirkhoda, Programme de sensibilisation à la formation K12/Pré universitaire

Doodle 4 Google 2014: Doodle your dreams for South Africa

Wednesday, July 30, 2014 | 12:43 PM

Sharpen your pencils, spark your imagination and reveal your artistic talent in the first Doodle 4 Google competition dedicated to South Africa!

We’re inviting school students between the ages of 6 and 17 to create a Google Doodle depicting the “South Africa of My Dreams”. From today, you can register to take part and have a chance to win fantastic prizes for you and your school, as well as the chance to see your doodle displayed on the home page of Google.

We have gathered a panel of local guest judges who are passionate about children’s art to help select our winner, including DJ Fresh, Springbok great Pat Lambie; Survivor champ Graham Jenneker, author John van de Ruit, media and tech entrepreneur Seth Rotherham, music diva Yvonne Chaka Chaka, and Spud star Sven Ruygrok.

They will select the best Doodles in four age groups: Ages 6-8; Ages 9-11; Ages 12-14; and Ages 15-17. We’ll then ask the public to vote for their favourite Doodles from each age group and the winners will receive prizes, including tablets, Google Play vouchers and R100,000 worth of technology for the national winner’s school. A Google doodler will select the overall winner, whose doodle will be shown on the Google homepage for a day for millions of South Africans to enjoy.




To help encourage creativity, as well as the use of technology in the classroom, we have teamed up with Pearson to create lesson plans and activities for teachers and parents, including Connected Classroom virtual field trips to historic spots in South Africa, such as Robben Island. Connected Classrooms allow schools from all over the world to visit people and places virtually, using Google+ Hangouts. Keep an eye on the Doodle 4 Google site for more information.

The deadline for parents and teachers to submit their childrens’ entries is 22 October 2014 - entry forms can be downloaded on the Doodle 4 Google site. Doodles can be uploaded digitally to the site or sent by post. There’s no limit to the number of doodles from any one school or family, as long as there is only one doodle per student.

So hurry, get doodling - we can’t wait to see your big dream for South Africa!


Posted by Elizma Nolte, Country Marketing Manager, Google South Africa


 ====


Doodle 4 Google 2014 : Dessinez vos rêves pour l'Afrique du Sud

Taillez vos crayons, laissez aller votre imagination et révélez vos talents artistiques pour le premier concours Doodle 4 Google dédié à l'Afrique du Sud !

Nous invitons tous les élèves âgés de 6 à 17 ans à créer un "Google Doodle" décrivant “L'Afrique du Sud de mes rêves” - vous pouvez vous inscrire dès aujourd'hui pour participer et tenter de gagner un des fantastiques prix pour vous et votre école, ainsi que la possibilité de voir votre dessin affiché en page d'accueil de Google.

Nous avons réuni un jury local, composé de personnes passionnées par l'art des enfants pour nous aider à sélectionner le gagnant, parmi lesquels le DJ Fresh, le grand rugbyman Pat Lambie des Springbok ; le champion de Survivor Graham Jenneker, l'écrivain John van De Ruit, l'homme de média Seth Rotherham, la diva musicale Yvonne Chaka Chaka et la star de Spud Sven Ruygrok.

Ils sélectionneront les meilleurs Doodles dans quatre tranches d'âge : 6-8 ans ; 9-11 ans ; 12-14 ans ; 15-17 ans. Nous demanderons ensuite au public de voter pour leur dessin préféré dans chaque tranche d'âge et les lauréats recevront des super prix, dont des tablettes, des bons Google Play et pour 100 000 rands de technologie pour l'école lauréate nationale. Un dessinateur Google sélectionnera le gagnant général, dont le dessin sera affiché sur la page d'accueil de Google pendant une journée, pour le plus grand plaisir de millions de Sud-Africains.

Pour encourager la créativité, ainsi que l'utilisation de la technologie dans la classe, nous nous sommes associé à Pearson avec qui nous avons créé des plans de cours et des activités pour les enseignants et les parents, dont Connected Classroom, des voyages virtuels vers des sites historiques en Afrique du Sud, tels que Robben Island. Connected Classrooms permet à des écoles du monde entier d'aller rentre visite virtuellement à des personnes et visiter des lieux, à l'aide de Google+ Hangouts. Pour en savoir plus, gardez un œil sur le site Doodle 4 Google .

La date limite pour les parents et les enseignants pour soumettre les créations des enfants est le 22 octobre 2014 - les formulaires d'inscription sont disponibles sur le site Doodle 4 Google . Les dessins peuvent être téléchargés au format numérique sur le site ou envoyés par la poste. Il n'y a pas de limite au nombre de dessins envoyés par une école ou une famille, mais il ne doit y avoir qu'un seul dessin par enfant.

Alors, ne perdez pas de temps, mettez-vous au dessin - nous sommes impatient de voir votre grand rêve pour l'Afrique du Sud !

Publié par Elizma Nolte, Responsable Marketing Pays, Google Afrique du Sud



Supporting startups in Nigeria

Wednesday, July 23, 2014 | 1:18 PM

Accelerator programs have become essential to the continued expansion of Africa’s tech startup ecosystem in recent years. They have provided the platform for the nurturing of some of the continent’s most successful start-ups like Jobberman and Cheki.ng. In addition to improving access to capital and funding, accelerator programs have provided Africa’s aspiring tech entrepreneurs with access to the mentoring and training required for successfully launching new businesses.

This is why we have supported the launch of 440, a new accelerator program aimed at creating an early stage fund and accelerator for mobile web startups in Nigeria. 440, an initiative of 88MPH and L5Lab, will provide a platform for Nigeria’s startup community to get access to early stage funding, mentoring, and other forms of support.


Through the Google for Entrepreneurs umbrella, we have been supporting the 88MPH accelerator programs in Nairobi, Kenya, and Cape Town, South Africa, since 2012. We invite you to checkout some of the interesting stories of startups that have been empowered through these programs.

We are very excited to be supporting 440 in creating new opportunities for Nigerian startups to build great products for the local market, Africa and the world. Applications for the 3-month accelerator program which begins on September 10th are now open. Startups joining this year's batch will have access to over 30 mentors: prominent business people, investors, serial entrepreneurs, and heads of corporations, to help them navigate their way through the process of turning an idea into a business. Whether you’re located in Lagos, or elsewhere in Africa, click here now to enter your startup!

We hope that our contributions to the entrepreneurship ecosystem are providing real economic opportunities for people, businesses and communities worldwide.

Posted by Elijah Kitaka, Program Manager


====  


Soutien aux start-up au Nigéria.

Les programmes d'accélération sont devenus incontournables pour le développement continu de l'écosystème des starts-up technologiques observé ces dernières années. Ils ont fourni une plate-forme à quelques-unes des start-up les plus florissantes du continent, telles que Jobberman et Cheki.ng. Outre un meilleur accès au capital et au financement, les programmes d'accélération ont apporté aux entrepreneurs africains inspirés par les technologies l'accès au mentorat et à la formation nécessaires pour réussir le lancement de nouvelles affaires.

C'est pourquoi nous avons apporté notre soutien au lancement de 440, un nouveau programme d'accélération visant à créer un financement de démarrage et un accélérateur pour les start-up du web mobile au Nigéria. 440, une initiative de 88MPH et L5Lab, fournira une plate-forme pour la communauté des start-up du Nigéria, leur donnant accès au financement de démarrage, au mentorat et à d'autres formes de support.

Sous la bannière de "Google for Entrepreneurs", nous avons soutenu le programme d'accélération 88MPH à Nairobi (Kenya) et au Cap (Afrique du Sud) depuis 2012. Nous vous invitons à découvrir quelques-unes des passionnantes histoires de start-up qui ont pu voir le jour grâce à ces programmes.

Nous sommes ravis d'apporter notre soutien à 440, qui sera synonyme de nouvelles opportunités pour les start-up nigérianes génératrices de produits intéressants pour le marché local, l'Afrique et le monde. Les inscriptions au programme accélérateur débutant le 10 septembre (programme sur trois mois) sont désormais ouvertes. Les start-up qui rejoindront le contingent de cette année auront accès à plus de 30 mentors : hommes d'affaires importants, investisseurs, entrepreneurs en série et chefs d'entreprise, qui les aideront à trouver leur chemin dans le processus de transformation d'une idée en entreprise. Que vous habitiez à Lagos, ou ailleurs en Afrique, cliquez ici maintenant pour inscrire votre start-up !

Nous espérons que nos contributions à l'écosystème de l'entrepreneuriat fournissent de réelles opportunités économiques aux personnes, aux entreprises et aux communautés à travers le monde.

Publié par Elijah Kitaka, Responsable Programme