Google SMS to serve needs of poor in Uganda

Monday, June 29, 2009 | 12:10 PM

En Français

Today is a big day for the Google Africa team for several reasons. We're announcing an exciting partnership between MTN Uganda, the Grameen Foundation and Google, and the launch of Google SMS in Uganda. This launch makes available the first suite of applications resulting from an endeavor initiated by Grameen Foundation, called "AppLab" (Application Laboratory), which began over a year ago. AppLab is designed to develop mobile applications that serve the needs of poor and other vulnerable individuals and communities, most of whom have limited access to information and communications technology.



We seek to serve a broad base of people -- not only those who can afford to access the Internet from the convenience of their workplace or with a computer at home. We believe it's important to reach users wherever they are, with the information they need most, and in areas with the greatest information poverty. So today, we announce the launch of Google SMS, a bundle of mobile services that allow users to access content on a range of topics. This not only includes traditional services such as sports scores and local news, but for the first time, also includes services such as health and agriculture tips. We are also launching Google Trader, a SMS-based "marketplace" application that helps buyers and sellers find each other, enabling greater access to markets and trade, especially for those who are most excluded today. With these services, we hope to help alleviate some of the information and access to markets barriers for the poor, especially those in rural areas. So, when farmers in Iganga want to sell their maize, they can list their crop on Google Trader and a miller in another trading center can find and contact them to buy their goods. If a pregnant woman has a question about prenatal services, she can text her question to 6001 and get a response right away. Now people in any part of Uganda can easily find the information that is most critical to them.



Miller in trading center calling women's farming group in Iganga to obtain maize.


This launch also represents an important milestone, as our first major initiative in Uganda, one of the newest locations where Google is setting up operations. Earlier this year, I joined the Google Africa team to lead our efforts in Uganda. Like other countries in Africa where Google is starting to work, we want to reach a new set of users in Uganda and provide valuable services that address their needs. As the East African fiber optic cables begin to connect Uganda to the global Internet community, it is vital that the foundation for a thriving Internet economy also be established. Many impressive organizations are focused on this goal, and we hope to enhance these efforts as much as possible.

Finally, this launch represents the team efforts of many local partners, communities and individuals, each of whom played a role in bringing this vision to life. The Village Phone Operators represent our very first set of focus group participants and product development advisors. And the participation of farmers in more distant villages was fundamental in creating the highly local content – created by them, for them, through our local partner BROSDI (Busoga Rural Open Source and Development Initiative), in collaboration with AppLab. While developing the health tips service, students, health workers, doctors and school nurses stepped forward as leaders in their respective areas and turned this humble mission into a reality. Our partners, Straight Talk Foundation and Marie Stopes International not only created the content with AppLab, based on the input of these many constituents, but forged deep, strong links with the communities where these services are in greatest demand.

When we return to these villages with the product that was developed through their insights, we intend to understand whether the service truly is having an impact. To this end, we are conducting a social impact assessment with Innovations for Poverty Action, with support from Google.org, to build from the knowledge of what users need most, to understand what works best.

We hope these services will help a variety of organizations already doing impressive work to reach a broader audience and those with the greatest need, in new and innovative ways, through the mobile phone. This is the first of many exciting, collaborative efforts we will be working on to support access to information in Uganda and more broadly, across Africa. So to everyone who participated in this effort, we say Webale Nyo!



====

Google SMS sert les besoins des populations défavorisées en Ouganda

Aujourd'hui est un grand jour pour l'équipe Google Afrique, et ce pour plusieurs raisons. Nous annonçons un partenariat très intéressant entre MTN Uganda, la Fondation Grameen et Google, et le lancement de Google SMS en Ouganda. Ce lancement rend disponible la première suite d'applications qui résulte d'une initiative de la Fondation Grameen, dénommée "AppLab" (Application Laboratory) et qui a débuté il y a plus d'un an. AppLab est conçu pour développer des applications mobiles qui servent les besoins des populations défavorisées et ceux des communautés vulnérables, dont la plupart n'ont qu'un accès limité aux technologies de l'information et de la communication.

Nous cherchons à servir le plus grand nombre de personnes - pas seulement celles qui peuvent accéder à Internet depuis leur lieu de travail ou depuis leur domicile. Nous pensons qu'il est important d'atteindre les utilisateurs où qu'ils soient, de leur proposer l'information dont ils ont le plus besoin, et de le faire dans les zones où l'information fait cruellement défaut. C'est ainsi que nous annonçons aujourd'hui le lancement de Google SMS, un ensemble de services mobiles qui permettent aux utilisateurs d'accéder à l'information dans de nombreux domaines. Cela n'inclut pas seulement les services traditionnels comme les résultats sportifs et les actualités locales, mais aussi, pour la première fois, des services comme des conseils de santé ou agricoles. Nous lançons également Google Trader, une "place de marché" fonctionnant par SMS qui aide les acheteurs et les vendeurs à se trouver, qui aide également à donner un plus grand accès aux marchés et au commerce, en particulier pour ceux qui en sont le plus exclus aujourd'hui. Avec ces services, nous espérons contribuer à réduire les obstacles à l'accès à l'information, en particulier pour les populations défavorisées situées en zones rurales. Ainsi, quand des fermiers d'Iganga souhaitent vendre leur blé, ils peuvent ajouter cette céréale sur Google Trader qu'un meunier d'une autre région peut trouver et peut ensuite contacter les fermiers pour en acheter une certaine quantité. Si une femme enceinte a une question sur les services prénataux, elle peut envoyer sa question au 6001 et obtenir une réponse immédiatement. Les utilisateurs de toute région de l'Ouganda peuvent désormais facilement trouver l'information qui leur est la plus importante.

Ce lancement représente aussi une étape importante, en tant que première initiative majeure en Ouganda, un des nouveaux endroits où Google monte ses opérations. Au début de l'année, j'ai rejoint l'équipe Google Afrique pour mener nos efforts en Ouganda. Comme d'autres pays en Afrique où Google commence à travailler, nous souhaitons atteindre de nouveaux utilisateurs en Ouganda et leur fournir des services utiles qui répondent à leurs besoins. Tandis que les fibres optiques d'Afrique de l'Est connectent l'Ouganda à la communauté mondiale, il est vital que les fondations pour une économie Internet florissante soient présentes. De nombreuses organisations importantes ont cet objectif, et nous espérons contribuer à ces efforts autant que possible.

Enfin, ce lancement représente les efforts conjoints de plusieurs partenaires locaux, communautés et individus, qui ont chacun joué un rôle en concrétisant cette vision. Les Opérateurs Téléphoniques de Village représentent notre tout premier ensemble de participants et de conseillers en développement de produits. Et la participation des fermiers des villages les plus reculés a été déterminante dans la création de contenu très localisé - créé par eux, pour eux, à travers notre partenaire local BROSDI (Busoga Rural Open Source and Development Initiative), en collaboration avec AppLab. Tout en développant le service de conseils de santé, des étudiants, des travailleurs dans le domaine de la santé, des médecins, et des infirmières scolaires se sont impliqués pour mener et rendre réalisable cette humble mission. Nos partenaires, Straight Talk Foundation et Marie Stopes International n'ont pas seulement créé du contenu avec AppLab, basé sur l'ajout de nombreuses sources, mais ont aussi forgé de puissants liens avec les communautés où ces services sont le plus demandés.

Quand nous retournerons dans ces villages avec le produit qui a été développé grâce à leurs idées, nous avons l'intention de comprendre dans quelle mesure le service a réellement un impact. A cet effet, nous conduisons une évaluation de l'impact social avec Innovations for Poverty Action, avec le soutien de Google.org, afin de comprendre ce dont les utilisateurs ont le plus besoin, et d'analyser ce qui fonctionne le mieux.

Nous espérons que ces services aideront de nombreuses organisations qui effectuent déjà un travail remarquable pour atteindre toujours davantage de personnes et en particulier celles avec les besoins les plus importants, de façon nouvelle et innovante à travers le téléphone mobile. Ceci est le premier effort, parmi de nombreux autres sur lesquels nous travaillons, pour soutenir l'accès à l'information en Ouganda et en Afrique plus généralement. En résumé, nous disons à tous ceux qui ont participé à cet effort, Webale Nyo !